Legends Of Tomorrow : S1, épisode 1

« Legends Of Tomorrow » est une série lancée en janvier 2016, prévue sur 11 épisodes, et se présentant comme un spin-off du spin-off ( spin off de The Flash, lui-même spin off de The Arrow ).

Mettant en scène plusieurs héros et bad-guys de l’univers DC rencontrés dans les séries « mères », je vous propose ici le synopsis officiel :

« Lorsque les héros ne suffisent plus… le monde a besoin de légendes. Ayant vu le futur, qu’il essaiera désespérément d’arrêter, le voyageur du temps Rip Hunter va avoir la tâche de former une équipe disparate composée de héros et de vilains pour confronter et arrêter une grande menace – avec non seulement le sort de la planète en jeu, mais celui du temps lui-même. Est-ce que cette équipe hétéroclite pourra vaincre une menace immortelle comme ils n’ont en jamais connu auparavant ? »

 

Ceci étant-dit, je vais maintenant vous proposer une review de l’épisode pilote ( forcément subjective, mais la plus équitable possible ). D’avance, je m’excuse pour la longueur du pavé mais la mise en place de la série implique quelques explications supplémentaires. Les reviews des prochains épisodes seront forcément plus succinctes. Je suis également à l’écoute de vos remarques et points de vue en commentaire pour améliorer ces reviews !

Pour ceux n’ayant pas vu l’épisode, je vous indique que la partie qui suit comportera des SPOILERS. Vous voilà donc prévenus !

 

                                                   ***    Episode 1 :  » Pilot Part 1  »    ***

L’épisode débute donc sur une scène apocalyptique et futuriste de Londres en 2166. Emeutiers et milice sur-équipée s’affrontent au milieu des immeubles en flammes, sur fond de cris et de bruitages de destruction. Le ton est donné, le futur ne sent pas très bon.

Nous retrouvons alors un personnage rencontré lors de la saison actuelle de Arrow et The Flash, aka Vandal Savage. Ce personnage immortel a fait sa première apparition dans le cross-over annuel des deux séries mères, et bien que manquant de charisme, ce dernier s’était avéré très compliqué à vaincre pour nos héros. Il aura d’ailleurs fallu toute l’aide des team Arrow et team Flash réunies  pour en venir à bout, Hawkman et Hawkgirl en sus.

Revenons à nos moutons, avec Vandal Savage qui fait son apparition sur le champ de bataille ( après s’être manifestement une nouvelle fois réincarné après sa défaite ) et qui décide d’exécuter froidement une mère et son enfant sans raison apparente. Encore une fois, on ne rigole pas en 2166.

De fait, nous rencontrons ensuite le personnage de Rip Hunter dont la particularité est de pouvoir voyager à travers le temps. Dans la série, cela est rendu possible au moyen d’un vaisseau appelé « WaveRider », et commandé par l’IA « GIDEON ». Tout laisse à penser qu’il s’agit d’une version améliorée du GIDEON présenté dans la série « The Flash », mais cette interrogation restera en suspens dans cet épisode.

Rip est donc en conflit avec les Maitres du Temps, groupe auquel il appartient en 2166 : ces derniers ne veulent pas intervenir pour contrer les agissements de Vandal Savage, car cela pourrait influer sur le cours du temps. Evidemment, Rip ne l’entend pas de cette oreille et décide de monter une équipe afin de pouvoir s’opposer au grand méchant de cette première saison.

Retour vers le passé pour l’ami Hunter qui décolle à bord du « WaveRider », direction 2016 : nous retrouvons alors de nombreux héros mis en retrait dernièrement, afin de permettre leur intégration dans cette nouvelle série : The » Ray Palmer » Atom, White « Sara Lance » Canary, Captain Cold et son frère débile Heat-Wave, Firestorm (composé du Docteur Stein et de Jefferson Jackson ), et enfin Hawkman et Hawk Girl.

Les 8 salopards  « héros » sont finalement convaincus de rejoindre ce groupe, après avoir été enlevés par  Rip et que ce dernier leur ai indiqué que cette mission ferait d’eux des Légendes dans le futur !

Poursuite de l’épisode, avec un décollage pour l’année 1975, afin de retrouver le docteur Boardman, spécialiste de Vandal Savage et décédé en 2016. L’ambiance « Seventies » est très agréable, avec un changement visuel et sonore efficace !

A noter l’apparition d’un étrange protagoniste au look futuriste, semblant poursuivre les héros à travers le temps et n’hésitant pas à tuer les personnes n’affectant pas ou peu la ligne temporelle.

Nous apprenons finalement que le docteur Boardman est le fils de Hawkgirl et Hawkman dans le passé, avant que ces derniers ne soient tués par Savage et ne subissent une nouvelle réincarnation. Le couple ailé décide donc de ne pas suivre les recommandations de Rip et d’amener avec eux leur fils condamné à la mort 24 heures plus tard dans cette ligne temporelle. Finalement, le personnage poursuivant l’équipe à travers le temps apparait en 1975 et blesse mortellement le docteur Boardman au cours d’une (trop rare) scène d’action de l’épisode.

Il s’agit de Chronos, envoyé par le Conseil des Maitres du temps afin d’arrêter Rip. L’équipage du WaveRider prend finalement la fuite ( 8 contre 1, c’est pas du jeu ), et l’heure des explications et révélations arrive ! Attention, SPOILERS !

Rip est donc poursuivi par l’ancien groupe des Maitres du Temps auquel il appartenait, et a menti sur ses motivations réelles : on apprend dans un moment d’émotion et ho, miracle, qui fonctionne ( prenez-en de la graine Arrow et Flash ) que la femme et l’enfant tués en début d’épisode n’ étaient autres que sa femme et son fils Jonas. Rip dévoile également  que les 8 loosers ont été recrutés car leur mort (effective en 2166) n’affecterai que très peu la ligne temporelle. Pour les Légendes, on repassera, mais cela explique néanmoins la volonté de monter une équipe de « second couteaux », plutôt que d’aller chercher Flash, Arrow, ou bien d’autres héros mieux gaulés.

Devant ces révélations, les 8 « héros » décident néanmoins de ne pas quitter le navire, et de prendre leur destin en main en changeant le futur et en forçant leur destin.

L’épisode se termine enfin sur un Vandal Savage parvenant à s’emparer d’une tete nucléaire en 1975, année que vient de quitter l’équipage du « WaveRider » en fuyant Chronos.

Voilà pour le contenu de ce premier épisode ! Voici maintenant mes sentiments sur cette nouvelle série :

Points positifs :

– Des voyages temporels qui promettent de jolis changement de cadre ( le dépaysement 70’s était très court mais néanmoins sympathique )

– Un cliffhanger très bien amené vers la fin de l’épisode avec un moment d’émotion qui marche.

–  Une vanne de Captain Cold sur l’univers Star Wars qui fait mouche

– Certains Héros s’offrent une nouvelle jeunesse … (White Canary, Captain Cold, Martin Stein )

Points négatifs :

– … Et d’autres sont clairement en dessous et plombent un peu l’épisode par leur jeu d’acteur ou leur role ( HeatWave ridicule, Jefferson Jackson et Palmer en retrait, HawkGirl et HawkMan fades, Rip Hunter cabotin dans la première partie de l’épisode … ).

– Les problèmes liés aux changements temporels se font ici ressentir dès le premier épisode : enchevêtrement d’intrigues, de personnages, d’époques pour un joli merdier en perspective. L’épisode reste très abordable et compréhensible, mais des incohérences pointent déjà le bout de leur nez.

–  Vandal risque d’être un peu juste en charisme pour être LE méchant de la série …

– Rip a acheté son pistolet laser chez JouetClub.

Verdict :

Ce premier épisode souffle le chaud et le froid, avec la sensation de retrouver des défauts inhérents aux dernières saisons de Arrow et Flash , mais apporte quand meme quelques bonnes idées. Reste à ce que la mayonnaise prenne entre nos 8 équipiers pour développer le potentiel de cette série.

Diffusion de l’épisode 2,  » Pilot Part 2″ le 28 janvier 2016.

Publicités
Cet article a été publié dans Série TV, TV DC. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Legends Of Tomorrow : S1, épisode 1

  1. KillerMoth 94 (the riddler 35) dit :

    Pourrait tu faire les reviews de tes set BvS,juste pck j’aime les avis sur des trucs que j’aime bien ;),stp 🙂 (si t’en a un)

  2. NomAad dit :

    Hello ! Écoute, normalement tu as d’ores et déjà sur le site la review des 3 sets BvS ! Dans la catégorie « DC comics », puis « Sets » ! 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s