#76052 : Batman Classic TV Series Batcave [review]

Sorti le 17 février 2016 pour les VIP, le 1er mars pour les autres, le set #76052, qui reproduit la Batcave de la série Batman de 1966, a déjà fait beaucoup parler de lui. Certains l’adorent, beaucoup la méprisent, d’autre encore sont dubitatifs. Alors, qu’en est-il vraiment ? Je vais tout vous dire 😉
Cette boîte contient 9 personnages (Batman, Robin, Bruce Wayne, Dick Grayson, Alfred Pennyworth, le Joker, l’homme mystère, Catwoman et le Pingouin), 3 véhicules, 3 portions de Batcave modulables, 3 meubles et un chat (c’est important), le tout avec 2526 pièces et pour 289€, soit 0,11 cent/pièce, ce qui, pour un set licence, n’est pas hors normes.

 

Je vous propose de commencer par les personnages.

Batman : Kapow !
                  
Nous avons enfin la figurine du personnage qui a lancé puis détruit la carrière d’Adam West (Dieu, nda). L’acteur a toujours dit que la série lui permettait de camper un Batman parodique, avec lequels les petits moments de cogitations deviennent des grands instants d’intenses réflexions, et le costume lui permettait toutes sortes d’excentricités, du petit va-et-vient avec la cape, à la Bat-Dance. Même si le personnage est foncièrement ridicule, Adam West confie qu’il ressentait l’émotion des gens quand il le voyait en costume. Il était Batman. Pour rester fidèle au ridicule, nous avons tout ce qu’il nous faut dans cette figurine, l’énorme ceinture, le slip, les bottes, et le masque sérigraphié (le deuxième, le premier étant celui de l’électro suit, nda). Ce dernier aurait pu être différent, comme vu dans le jeu vidéo LEGO Batman 3, avec une pièce spécialement conçue pour cette figurine. But buisness is buisness, et une pièce réutilisée est un moule en moins, et un moule en moins fait économiser pas mal de thune. Sinon, les couleurs sont là, c’est beau et propre. A noter que la cape est souple et que les bottes sont injectées, puis sérigraphiées par dessus pour avoir la pointe à l’avant. C’est un travail très sympa, même si une légère différence de couleur se fait ressentir de près. La tête est exclusive, avec la magnifique grimace que Batman tire pendant les combats, un fameux mélange de détermination et de peur.

Robin : So sexy !
                         

Robin est le second personnages principal, cela ne veux pas dire qu’il a beaucoup d’intérêt. En effet, son rôle consiste bien souvent à s’étonner de tout, et se faire taper par les méchants pour être secouru par Batman. Tout aussi fidèle, la figurine de Robin est parfaite. La forme du justaucorps, la petite cape et son col, la raie sur le côté, les manches courtes, tout y est, même des bottes, alors qu’il n’en porte pas. La cape est souple, et les jambes sont entièrement vertes, la peau étant sérigraphiée. La tête est exclusive. Robin était joué par Burt Ward. Par la suite l’acteur n’a fait qu’une chose : grossir.

Bruce Wayne et Dick Grayson : Bien, mais peut mieux faire.
                    

Les concepteurs de la série n’étant pas avares de costumes, et les deux personnages principaux en changeaient très souvent. Je vous ai donc trouvé une photo de ce à quoi vous pouvez vous attendre. Les figurines y sont très fidèles. Du pull rouge de Dick Grayson à l’écusson de Bruce Wayne, nous avons tous les éléments suffisants pour ces deux personnages. Ce qui diminue la qualité est la réutilisation des têtes, qui sont déjà utilisées dans d’autres licence. La tête de Bruce Wayne est d’ailleurs la même que celle de Cosmic Boy, qui sort officiellement bientôt. Mais bon, le petit sourire en coin lui va si bien.

Alfred : Simple et efficace.
                
On ne peut pas faire plus simple. Un costume sobre et bien repassé, une belle moustache et des grosses lunettes, voilà Alfred, joué par Alan Napier en 1966. (Pour l’anecdote, dans la série, l’acteur qui interprète Gordon est plus vieux qu’Alan Napier, il est même né au dix-neuvième siècle !). Cette figurine est seulement la deuxième d’Alfred Pennyworth en LEGO, après la figurine culte de 2006.

Le Joker : Un César pour César. 
                    
Il est le personnage avec lequel j’ai le moins d’accroche dans la série. Il est ridicule, sans intérêt, et sa façon de rouler les ‘R’ me donne l’impression qu’il est russe ou je ne sais quoi. Cependant, on ne peut pas nier la fidélité de la figurine au personnage. La costume est rose, normal, les chevaux sont vert dégueulasses, normal, et le Joker porte une moustache, normal. Il était interprété par Cesar Romero, qui avait porté une moustache toute sa vie, et qui refusait de la couper pour son rôle du Joker. Les maquilleurs était donc obligés de la recouvrir de blanc, ce qui n’était pas tellement efficace. Le visage est évidemment exclusif, et les grimaces sont vraiment typiques à cet acteur. Ce que je regrette : Les bandes noires du pantalon qui ne descendent pas jusqu’en bas.

L’homme mystère : Qu’est-ce qui ressemble à une tortue ninja malade ?
               
Le Sphinx, pardon, l’homme-mystère, était joué par Frank Gorshin. Il a à l’époque permis au personnage de devenir très populaire, à tel point que Jim Carrey, qui reprendra le rôle dans le film Batman Forever, le jouera exactement de la façon : démesurée. On ne peut pas dire que la figurine ne lui rende pas hommage. Le costume est simple, mais le ‘?’ a la bonne forme, la ceinture est énorme et le masque est grossier. A noter que la couleur verte utilisée est la bonne, mais la plupart des photo de l’acteur la fait ressortir plus terne.

Catwoman : Miaou !
              
La rôle était campé par Julie Newmar, et elle tient, de mon point de vue, la meilleure interprétation de Catwoman à ce jour : moins caricaturale que Michelle Pfeiffer dans Batman Returns, et un peu plus chat qu’Anne Hathaway dans The Dark Knight Rises. L’actrice a d’ailleurs adopté plusieurs chat avant le tournage pour apprendre de leur comportement. Dans la série, Catwoman est très importante. Elle explore une des failles de Batman, son cœur, et joue beaucoup des situations. Elle parvient même à le faire pleurer dans le fameux Bat-mouchoir (oui, c’est spectaculaire). Nous avons donc ici le costume recouvert de paillettes, symbolisées en LEGO par quelques petits points brillants, une ceinture et un collier doré, et un magnifique brushing. Les deux visages sont par ailleurs très explicites : avec ou sans masque. Je regrette juste l’absence des petites pointes sur les sourcils, qui lui donne tout son charme.

Le Pingouin : Et PLOUF !
                
Le Pingouin est le méchant le plus présent de la série, il intervient régulièrement et est très bien joué par Burgess Meredith, qui lui a trouvé sa démarche et son petit ricanement encore utilisés aujourd’hui. Le thème musical du personnage est aussi très spécifique à sa façon de marcher. On ne peut pas dire que le figurine soit vraiment ratée. Il y a le monocle, le nœud papillon et le costume noir et blanc. Pièce inédite, le chapeau haut de forme violet complète le reste. Cependant, je reste sur ma faim. En effet, la tête est la même pour ce personnage depuis 2013 et le torse avait déjà été utilisé dans l’asile d’Arkham. Cette figurine est donc ‘bof’.

 

Si vous le voulez bien, passons aux véhicules de cette boîte.

La Batmobile : Le Tumbler peut aller se rhabiller !


Cette Batmobile a été conçue à partir d’une Lincoln Futura de 1955 spécialement pour la série. Elle est tout équipée : anti-vol, feux d’artifice, ceintures de sécurité, gyrophare, téléphone, parachute (pour faire demi-tour), et même un système anti-incendie. En LEGO, je pense qu’on ne peut pas vraiment faire mieux. Le montage est plaisant et les courbes globales sont respectées, ainsi que les couleurs. Evidemment, le capot ondulé est très compliqué à adapter, et je suis déçu de l’ajout de lance-tenons sur celui-ci. La voiture peut contenir les deux personnages principaux, et leurs armes peuvent être rangées dans le coffre. Ainsi, à part quelques petites tuiles manquantes sur le capot, je n’ai rien à ajouter, elle est parfaite. Ils ont même été jusqu’à reproduire la forme exacte des vitres, avec la bonne inclinaison !

Le Batcoptère : Vole mon petit Batman !


C’est le véhicule dispensable de la Batcave, puisque dans la série, le Batcoptère est stocké dans un aérodrome, et pas dans la Batcave. A chaque fois que Batman en a besoin, il appelle des gens pour qu’ils le préparent (si, si), et quand Batman arrive, il décolle. Vous aurez sans doute remarqué la forme étonnante de cet engin. Il n’y a quasiment rien, à par une grosse verrière arrondie, deux petits ballons rouges de chaque coté et une queue rouge. Ca devait être un sacré défis pour le concepteur chargé de ce véhicule, et je dirais qu’il a plutôt réussi. Les couleurs sont respectées, la verrière sérigraphiée est un atout indéniable, et malgré quelques libertés, le véhicules est visuellement très proche. Le seul hic : Il n’y a qu’une place dans le cockpit. Mais bon, vu la complexité de l’engin, cette approximation se fait très vite oublier. Personnellement, j’aurai rajouté une échelle accrochée au pied, qui aurait permit une plus grande jouabilité.

La Bat-moto : Autant être ridicule jusqu’au bout.
     
On ne va pas se mentir, cette moto ne sert à rien. Bien que présente dans la série, au vu du résultat, LEGO aurait mieux fait de s’abstenir. Ca n’a rien à voir. Les formes et les couleurs ne sont pas respectées et même pire, cette moto roule très mal. Le problème est simple : la roue du side-car est recouvert d’un pare-boue, qui lui est posé sur une brique plate et ronde, qui vient devant la roue. Malheureusement, la pièce est très proche de la roue, et bien souvent, elles se touchent. En marche avant, la moto roule à peu près bien, avec quelques accoues. Mais la marche arrière est impossible, la roue se bloque complètement sur la pièce. Comme dirait un certains DP : #LEGOsestchiédessus.

 

Mais, si la boîte s’appelle Batcave, c’est bien qu’il y a une Batcave ? Mais oui ! Et la voici !

L’entrée de la Batcave : Un trou est un trou.

Normalement située à droite de la Batcave, cette entrée/sortie pour la Batmobile est vraiment très petite (quelqu’un debout n’y passe pas, comme vous pouvez le constatez à droite sur la photo). Ici, le trou s’est agrandi pour permettre un meilleur accès et plus grande jouabilité. La Batmobile passe, mais elle frotte le sol, ce qui n’est guère plaisant. Au dessus, deux magnifiques stickers (bwaaah), qui accueillent le Batcoptère. Il s’agit ni plus ni moins qu’une aberration, puisque, comme je vous le disais plus haut, le véhicule volant ne va jamais dans la Batcave. Mais en même temps, il faut bien le poser quelque part, cet hélico. Vous aurez aussi remarqué les rochers de chaque côtés du ‘cube’, nous y reviendrons …

La pile atomique : C’est comme ça que Batman déborde d’énergie.


Oui, Batman a une pile atomique dans sa cave, elle alimente les Bat-ordinateurs et la Batmobile. LEGO nous offre une version très fidèle et bien foutue. Les couleurs sont les mêmes, les proportions sont plutôt bonnes, les rochers sont solides, et le tout est très bien intégré. En somme, il n’y a pas grand chose à ajouter. Même le montage est agréable. Le seul défaut que je trouverai est l’absence d’échelle pour monter à l’étage.

Et si on parlait un peu des ordinateurs justement ?

Ils apportent la touche finale, ils permettent de refaire bon nombre de dialogues insensés entre Batman et Robin. Difficile de vérifier que chacun de ces instruments existe bel et bien. Cependant, il y en a un plus connu que les autres, l’avant dernier sur la photo. C’est un détecteur de mensonge hyper sophistiqué, utilisé dans un épisode sur l’homme mystère, notamment.

Le manoir et les Bat-pôles : Ca monte et ça descend.

       
Le bureau est, bizarrement, ma plus grande déception. Le meuble du bureau est simple et efficace. Le buste de Shakespeare, qui donne accès au bouton pour ouvrir l’entrée est superbe, même s’il est placé du mauvais côté du bureau. J’imagine que mettre le téléphone et le buste du même côté devait trop les serrer. Le papier peint est génial, et sérigraphié. Ils ont profité du fait d’avoir un bout du Manoir Wayne pour y placer les portraits de feux les parents de Bruce Wayne.

Bien que l’ensemble soit très beau, il subsiste un gros défaut : La bibliothèque et les Batpôles du dessus. La bibliothèque coulisse à l’intérieur du mur pour laisser apparaître les Batpôles. On peut tirer cette dernière grâce à une pièce qui ressort de l’autre côté du mur, mais il n’y aucune pièce qui bloque le mouvement. Premier problème : La bibliothèque s’enlève donc complètement. Vous pouvez la mettre dans votre poche, ou dans votre bouche, ou même dans votre micro-onde, si le cœur vous en dis ! Franchement, même dans le set #76009, le mouvement de la porte était parfaitement gérer. Et là, non, pas du tout, alors que lors du montage, je trouvais déjà une solution toute simple pour empêcher cela … Deuxième problème : quand on remet la bibliothèque, elle butte sur un bracket qui sert à maintenir les Batpôles. Il s’agit donc de faire une série de petits mouvements pour que la porte parvienne à se frayer un chemin. Troisième problème : On le savait dès les premiers visuels, les Batpôles du bureau ne sont pas reliés au Batpôle de la cave. Ceux du bureau ne servent véritablement qu’à signifier ceux du dessous. Après tout pourquoi pas. Les étiquettes sont bien placées, mais je m’attendais à avoir un peu d’espace dessous, histoire de pouvoir jeter Bruce et Dick dedans, et les faire apparaître dans la Cave. Mais non, sous les Batpôles, il y a … du sol. Impossible donc de les faire disparaître derrière la bibliothèque. (je crois que je n’ai jamais autant écris ce mot). En résumé, le bureau est très joli, mais franchement mal foutu.

Pour les Batpôles du dessous, pas grand chose à dire. Ce sont les même que le QG de Ghostbusters, mais il y en a deux. Un petit système caché sous le bureau permet de suspendre les figurines de Batman et Robin, et quand l’envie vous prend, il suffit d’enlever les trappes indépendantes qui les soutiennent pour leur faire dévaler le tube.

L’extérieur : Il y a des courants d’air !

C’est une très bonne initiative que d’avoir présenté un morceaux de l’extérieur du manoir Wayne. Avec ça, on peut recréer les fameuses scènes d’escalade de la série. J’en profite d’ailleur pour dire que le montage de la ‘tour’ est très surprenant. Je n’avais encore jamais vu un montage du type. Il est solide et original, et permet de couvrir de grandes surfaces sans avoir à fournir beaucoup de pièces. A droite, on voit l’entrée de la Batcave. Pour finir correctement l’ensemble, il aurait été mieux de fermer le dos de la pile atomique, et vraiment donner l’apparence de grotte pour l’extérieur.

Pour les deux modules aux extrémités, des rochers couvrent en partie les côtés. Ils permettent d’homogénéiser la structure une fois que les trois modules sont assemblés. Sur les visuels, la Batcave est à l’envers. Les Batpôles, normalement à gauche, sont à droite et l’entrée/sortie de la cave, normalement à droite, est à gauche. L’explication est simple : si la ‘tour’ avait été à gauche sur les visuels, elle aurait été cachée par le logo LEGO sur la boîte, ou y aurait créé un déséquilibre. Mais rassurez-vous. Si vous suivez les instructions, vous monterez la Batcave dans le bon sens. Et si vous n’aimez pas, et que vous préférez le sens des images, vous la possibilité très simple de changer de place des rochers, et ainsi changer les modules. Les deux versions sont donc possibles.

Les plus : les personnages, la Batmobile, le Batcoptère, la Batcave en général.

Les moins : le prix, la bibliothèque, la Batmoto et les stickers, trop nombreux.

Nous avons là une superbe boîte, qui souffre de quelques défauts mais qui seront vite oubliés par les quelques 5h de montage et la structure globale assez imposante. Grâce à sa fidélité au matériau d’origine et à cet aspect décor de série, cette boîte ravira tous les fans du show, et ces derniers se réjouiront d’avoir une Batcave complète et le bureau de Bruce Wayne. Pour plus de réalisme, je rajouterai quelques caméras et perchistes, pour bien appuyer cette impression de décor de cinéma !

 

Qui va prendre cette boîte ? Qui l’a déjà prise ? Qui aime, ou pas ?

 

Publicités
Cet article a été publié dans Sets DC. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour #76052 : Batman Classic TV Series Batcave [review]

  1. Alegx dit :

    Très bien documentée ta review !! Et j’aime et vais prendre un jour ce set…(€€€)
    Cette histoire de bibliothèque est (j’ai pas de mot 🙂 ) ou alors (non toujours pas)

  2. Legoman90200 dit :

    Bonsoir,
    Magnifique review ! Très bien détaillée, avec des photos correspondantes. Cela permet de bien comprendre quelles sont les appréciations et les déceptions concernant la Batcave. Pour ma part, je ne suis pas fan des DC Comics. Bonne continuation.

  3. momo dit :

    Magnifique rewiew ainsi que la batcave: j’adore mais je ne me la prendrais pas par soucis d’économie….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s